La redondance des télécommunications à la sauce Hollywood

Categories: Humeurs
Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 8 janvier 2012

Non, cet article n’a rien de sérieux, je vous rassure!

Plutôt, c’est un flash que j’ai eu il y a quelques mois en me rappelant la passion dévastatrice qu’a ma « belle-soeur » pour les films de Roland Emmerich.  Vous séchez peut-être?  C’est le réalisateur de plusieurs navets comme 10000BC, Godzilla et The Patriot.  Mais ses plus grands « chef-d’œuvre » sont, à mon avis, Le Jour d’Après (The Day After Tomorrow) et 2012 (ben… 2012).  Pas de réflexion, beaucoup d’action, des effets spéciaux à la pelle mécanique, des acteurs corrects, beaucoup beaucoup beaucoup de morts et … surprise un rappel de notre dépendance aux télécommunications pour survivre.

day-after-tomorrow-2Peut-être ne vous n’avez jamais vu ces films, mais la morale est belle est bien là, cachée dans des heures de destruction et de prouesse héroïque.  Dans « The Day After Tomorrow » la météo s’est déréglée et la Terre se retrouve couverte d’orages et de tempêtes suite à une perte massive de chaleur causée par des méga-ouragans.  Soudainement, plus de communications cellulaire et satellitaire, les conditions météo sont terrible et les protagonistes doivent se rabattre sur de vieux téléphones publics presqu’oublié en ces temps de téléphonie cellulaire.  On ne peut que se dire: « Ah! c’est bon vieux téléphones à fil c’est pas tuable! ».

cusack-harrelson-lc_-102609Ensuite on se retrouve dans 2012 où non satisfait de faire trembler la terre, on arrache ici à grand coup de kilomètre carré les plaques tectoniques.  On peut donc dire adieu à nos bon vieux téléphones publics, mais grâce à notre flotte incalculable de satellites géostationnaire, l’humanité peut se regrouper et survivre.  Et nous de verser une larme en pensant à toutes ces nouvelles technologies sans fil et notre savoir faire technologique et spatial qui nous permettrait de survivre dans ces situations hypothétiques.

Et voila! il nous faut du neuf et du vieux pour survivre aux catastrophes qui nous guettent, la redondance est nécessaire nous susurre Roland Emmerich!  Le filaire et le sans-fil doivent marcher main dans la main pour un avenir meilleur!

Cependant, rien de disponible dans cette sagesse Emmerichienne pour survivre en cas d’attaque zombie, ce n’est pas sa spécialité…

No TweetBacks yet. (Be the first to Tweet this post)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Welcome , today is mercredi, 11 décembre 2019