Impressions sur la télé numérique hertzienne (OTA)

Tags: No Tags
Comments: No Comments
Published on: 7 décembre 2012

Cette chronique pourrait être intitulée « Comment couper le câble ou revenir à l’époque des antennes » car depuis que j’ai reçu ma première antenne OTA il y a quelques mois, je redécouvre le toit des maisons et des édifices maintenant que mon oeil est attiré par ces anciennes antennes réutilisées (j’espère!) pour la nouvelle technologie.

Pour résumer un peu cette technologie qu’est la télévision numérique hertzienne, appelée télévision numérique terrestre (TNT) en France ainsi que « Over The Air Television » (OTA) dans les pays anglophones, c’est la réutilisation des ondes UHF existantes pour transmettre des signaux numérique.  En effet, plutôt que de transmettre un signal audio-vidéo de manière analogique comme d’antan (NTSC), le nouveau protocole ATSC est utilisé et on peut retrouver des diffusions en 480i jusqu’en 1080i, les plus courantes étant le 720p et le 1080i.

Les fréquences UHF sont, au Canada, situées entre 470 et 806 MHz et on retrouve dans cette bande les canaux 14 à 69.  De plus, pour faciliter la transition au numérique, les diffuseurs doivent afficher un numéro de canal virtuel qui correspond au numéro de canal traditionnel (Ex: Radio-Canada est au poste 2, TVA au 10, V (TQS) au 35).  C’est ce numéro de canal virtuel qui sera utilisé et affiché par votre télévision.

On peut aussi retrouver sur une même fréquence, plusieurs canaux vidéo.  Par exemple, la fréquence VPT (Vermont Public Television) possède 4 canaux différents, les postes 33-1 à 33-4.  Certains diffuseurs offrent leur diffusion HD sur le premier canal et la même diffusion SD sur le second, tout dépend de la bande passant disponible sur cette fréquence.

Ensuite, pour un canal vidéo distinct, on peut retrouver plus d’une piste audio et certainement des sous-titres.  Par exemple, pour les postes américains, la première piste audio est généralement en 5.1.  La seconde piste peut contenir le même contenu en stéréo ou bien une piste audio descriptive pour personne non-voyante!  En incluant aussi les sous-titre, on aide ainsi les personnes atteintes de surdités et maintenant tout le monde peut profiter au maximum de ces chaînes généralistes gratuitement!

Parlons maintenant de l’antenne et surtout où il faut la placer et l’orienter! Tout d’abord, il faut décider si vous allez installer une antenne intérieure ou extérieure.  Plusieurs facteurs vont influer votre décision, particulièrement la proximité aux antennes de diffusions, de votre status de « propriétaire terrien » et de l’argent que vous voulez investir.

Bien évidemment, l’antenne extérieure est la plus performante et demande une installation sur un toit, dans un grenier ou sur un mât bien sécurisé.  Plus haut est l’antenne, meilleur est le signal et plus de chance pour vous de capter plus de postes.

Vous pouvez construire votre antenne si vous êtes du type « manuel », sinon un bon site canadien pour vous informer sur les modèles disponibles (http://www.saveandreplay.com/ ) ou sinon celui-ci (http://www.palgear.com/).  Et pour vous inspirer pour faire votre propre antenne:

 

Il faut évidemment penser à amplifier le signal si le câble jusqu’à la télévision est long ou si celui-ci sera divisé pour être utilisé par de multiples télévisions.  Une amplification fera aussi de petit miracle si le signal capté est un peu faible, votre télé vous remerciera et vous n’en serez que plus satisfait.

Maintenant, pour l’orientation de votre antenne, sachez qu’il existe plusieurs types d’antennes, certaines directionnelles ou d’autre omnidirectionnelles.  Leur zone d’efficacité peut varier selon leur design et certaines ont un amplificateur de signal intégré à l’intérieur (spécialement si elles doivent être alimentées).  Il m’est impossible de synthétiser plus spécifiquement les antennes, car les types sont variés et mes connaissances limitées à ce sujet.  Personnellement, j’utilise une antenne omnidirectionnelle amplifiée appelée Mohu Leaf Plus et elle est disponible aux États-Unis, mais les frais de livraison sont assez rébarbatif.

Ce que je peux vous dire cependant c’est que la position et l’orientation a un impact MAJEUR sur le signal que vous recevrez.  Pour vous éviter de chercher trop longtemps à tâton, le site TV Fool vous indiquera selon votre position géographique et votre élévation, les postes disponibles et la source de la diffusion.  Ensuite, c’est à vous de tester la meilleure orientation et la meilleure altitude possible.  Par expérience, l’ajustement de quelques dizaines de centimètres peut faire une différence impressionnante sur la qualité du signal et plus haut ne signifie pas nécessairement mieux pour les ajustements de précision.

Pour ma part, après quelques soirées à tester divers murs et fenêtre chez moi, j’en suis arrivé à une position optimale qui me permet de capter 10 chaînes HD américaines et québécoises plus 4-5 sous-chaînes en SD.

Alors, une fois que vous aurez réussi à capter le plus grand nombre de stations gratuitement, il ne vous restera qu’à pouvoir les enregistrer, mais ça c’est pour une autre histoire …

 

Références:

HDTV Primer

Mohu

Walltenna

TV Fool

UHF (Wikipedia)

Fréquence de diffusion Nord-Américaine

No TweetBacks yet. (Be the first to Tweet this post)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Welcome , today is mercredi, 11 décembre 2019